21 juin 2018

Les conseils de Monique F. Leroux

JCCM

Le dernier Blind date de la saison 2017-2018 a eu lieu ce mardi 5 juin, avec comme invitée d’honneur Mme Monique Leroux, présidente du conseil d’administration d’Investissement Québec. Durant cette rencontre privilégiée, Mme Leroux a partagé son expérience et ses conseils avec nos membres.

Un des mots qui est souvent ressorti durant cette rencontre est celui de l’apprentissage. Selon Mme Leroux: « On apprend tous les jours! » Il faut être en constante recherche de nouvelles opportunités d’apprentissage qui nous permettront de relever de nouveaux défis. C’est aussi en travaillant avec des gens qui nous inspirent que l’on peut continuer d’apprendre et d’accomplir de belles choses et offrir son apport à la communauté.

Lorsque l’on parle de développement d’influence, il est important de comprendre ses compétences de base, de les développer, de choisir le bon rôle dans une entreprise et de bien s’entourer. Selon Mme Leroux, pour réussir à se démarquer et faire sa place, il faut d’abord être capable de lire son environnement, que ce soit politique ou humain, et de ne jamais oublier son intelligence émotionnelle. En étant en mesure d’avoir autour de soi un cercle de personnes qui peuvent nous donner des conseils, être de bons appuis et en qui nous avons confiance, cela nous permet de mieux affiner nos compétences et de nous démarquer des autres.

Il est vrai que parfois, on peut se sentir comme un simple rouage dans un engrenage dans le monde du travail. Mais comment faire pour se départager de ce sentiment? Selon Mme Leroux, tout passe par l’implication! Il faut trouver un endroit où donner de son temps, afin de développer un réseau de contacts de qualité. Une autre option peut être d’offrir sa valeur ajoutée et ses compétences aux autres, en passant par l’enseignement, par exemple, comme elle a pu le faire. Il faut trouver son aspiration. Et pour le faire, cela passe par l’implication professionnelle, pour trouver des opportunités qui pourront faire valoir nos valeurs ajoutées.

Clin d’œil pour les entrepreneurs: la question de l’échec. Souvent, la peur d’un futur entrepreneur réside dans la peur de l’échec, de ne pas réussir à mettre sur pied son projet. Pour Mme Leroux, il n’y a aucune raison d’en avoir peur. Au contraire, il faut s’entourer de bonnes personnes, se questionner, se corriger en cours de route et, enfin, être prêt à bien rebondir. Comme le soulignait Raymond Bachand, conseiller stratégique chez Norton Rose Fulbright: « Le questionnement est un signe d’intelligence ». Un aspect à ne jamais oublier!

En conclusion de cette rencontre, Mme Leroux a donné trois conseils aux jeunes professionnels qui démarrent leur carrière.Tout d’abord, l’importance d’être audacieux et ambitieux parce que nous avons tous des rêves uniques à chacun qu’il est important de réaliser. Ensuite, de savoir bien repérer un groupe d’amis avec lesquels vous pourrez vous développer et qui seront toujours là pour vous épauler. Enfin, avoir la capacité de continuer d’apprendre tous les jours, peu importe le domaine dans lequel vous travaillez.