11 avril 2019

Plastiques à usage unique : pour de meilleures pratiques!

JCCM

Note d'information

Politique d’interdiction des plastiques à usage unique

Le développement durable fait partie de nos cinq grandes priorités. Cependant, les changements nécessaires ne pourront se faire sans l’appui des grands joueurs et des instances gouvernementales.

Nous avons récemment mis sur pied un comité aviseur afin de réfléchir aux actions à entreprendre afin de réduire notre empreinte écologique et promouvoir la durabilité dans nos pratiques.

Ce comité a rédigé une note d’information enrichie sur l’utilisation des plastiques à usage unique (PUU). On y apprend que les PUU — comme les sacs plastiques, les bouteilles d’eau, les emballages alimentaires — sont rejetés à 42 % dans la nature (non recyclés) après un seul usage. Cela correspond à l’équivalent de 8 000 tonnes de déchets plastiques présents dans les cours d’eau canadiens en 2010, ayant des conséquences environnementales désastreuses.

La Jeune Chambre de Commerce de Montréal appelle donc le gouvernement du Québec à prendre actions sur cet enjeu selon deux angles, soit de :

  • Développer une stratégie menant à l’interdiction des PUU à un horizon proche. Cette stratégie peut prendre plusieurs directions, notamment en s’appuyant sur l’aide des entreprises du secteur, en étendant la Responsabilité élargie des producteurs (REP) aux PUU.
  • Soutenir financièrement les entreprises innovantes pour la transition, notamment par la réorientation de crédits spécifiques du Fonds vert ou du futur Plan d’action sur les changements climatiques (PACC), faisant suite au plan actuel finissant en 2020.

Pour consulter la note d’information en entier, cliquez ici.