Développer, représenter et faire rayonner la relève d'affaires
16 juin 2020

Guide pour un site web optimisé et performant

Myriam Forest

Spécialiste en communication marketing

Comment avoir un bon site web? C'est la question que beaucoup de personnes se posent!

Vous n’avez que 8 secondes…

Eh oui! C’est bien peu, mais 8 secondes c’est le temps que le visiteur vous accorde pour capter son attention et lui donner le goût de rester et de naviguer sur votre site web.

Les différentes facettes d’un bon site web

Mais un site web optimisé, c’est quoi au juste? Quelles caractéristiques doit-il avoir pour être considéré comme optimal? En voici quelques-unes :

  • Agréable : La navigation doit être simple et agréable. Il est question ici d’offrir une expérience utilisateur (UX) optimale.
  • Adaptable : Assurez-vous d’avoir un modèle de type responsive, c’est-à-dire qui permettra à votre site web de s’adapter au format de l’écran de l’utilisateur (ordinateur vs tablette vs téléphone). Et considérez développer en mode Mobile First, soit en mode vue d’écran cellulaire en premier.
  • Efficace : Votre site doit convertir et atteindre vos objectifs; assurez-vous d’inclure suffisamment d’appels à l’action et de permettre idéalement soit : un achat, une prise de contact pour une soumission ou pour un suivi téléphonique ou par courriel, une inscription à une infolettre, etc.
  • Visible : Évidemment, on doit pouvoir vous trouver ! Un site optimisé va donc ressortir facilement dans la liste des résultats sur les moteurs de recherche tels que Google.
  • Personnalisé : Lorsqu’on ouvre le site web, on doit se sentir chez vous. Présentez une image de marque et un positionnement clair et unique.
  • Utile : Vos visiteurs recherchent des informations. Sur vous, votre entreprise, vos services, la manière dont on peut vous contacter, etc. Assurez-vous de leur présenter des informations pertinentes, complètes et faciles à retrouver.
  • Clair : Présentez une offre claire (bénéfices, avantage concurrentiel, proposition de valeur unique). Si on ne comprend pas rapidement ce que vous faites, c’est raté.

Les étapes clés

Que vous soyez dans une refonte ou de la création d’un site web, voici les étapes clés qui vous permettront de mettre sur pieds un site performant :

1/ Définir ses besoins, ses capacités et son budget

La première étape de tout projet de refonte ou de lancement d’un site web doit être celle de la planification. Que voulez-vous accomplir ultimement ? Mais aussi quels moyens avez-vous en termes financiers, en termes de compétences, en termes de temps à allouer ? Posez-vous les bonnes questions.

Qu’est-ce qui ne fonctionne pas bien à l’heure actuelle ? Faites un audit de votre site et consultez vos utilisateurs/clients.

Ferez-vous le tout vous-même ? Ou engagerez-vous une agence ? Un designer web à la pige ? Un programmeur web ?

2/ Sélection de la plateforme et de vos fournisseurs

Le rendu de votre site web dépendra bien sûr de la plateforme choisie.

Un site Wordpress ? Un site sur mesure ? Un site sur Squarespace, Shopify, Wix ?

Détrompez-vous, il n’y a pas une seule bonne réponse ici. Chaque option comporte son lot d’avantage et d’inconvénient.

L’étape précédente, celle de l’identification de vos besoins et de vos capacités (personnelles ou de votre équipe), de même que votre budget, est plus qu’essentielle. C’est elle qui vous guidera vers la meilleure solution pour vous.

3/ Création de l’arborescence et de la maquette

L’étape souvent méconnue lorsqu’on se lance dans le web pour la première fois ! Mais il s’agit de l’étape la plus cruciale. Selon vos besoins, un retour à la case précédente pourrait être nécessaire.

Dans un premier temps, définissez-le ou les menus qui se trouveront sur votre site web (et leurs sous-menus correspondants). Il faut ici identifier toutes les pages de votre site web et la structure pour retrouver celles-ci. Bref, pensez à votre parcours client. Comment naviguera-t-il sur votre site web ? Gardez-le tout le plus simple et concis possible. Rien de pire qu’un site web où l’utilisateur ne sait pas où se diriger et où il ne peut trouver facilement l’information recherchée.

La maquette, c’est un peu comme le pendant graphique de la structure. On sort papier et crayon et hop ! On dessine. On veut des boites, des colonnes, une image par-ci, un texte par-là. Une étape très importante dans la création d’un site web custom. Si vous faites affaire avec un designer graphique, la création de la maquette risque fort de faire partie du travail qu’il vous fournira. Par contre, si vous faites votre site vous-même, ce travail risque fort de vous aider à trouver le bon modèle.

4/ Modification de l’image de marque et rédaction des textes

Un site web optimisé, c’est bien sûr un site qui sait refléter votre image de marque, qui est jolie et agréable à naviguer.

Si vous êtes du pour revoir votre image de marque, il serait important de faire le travail en amont de la refonte d’un site web. Évitez autant que possible les banques d’images. Pensez à faire appel à un graphiste pour la création d’icônes personnalisées afin de faciliter la navigation. Faites valider votre palette de couleurs pour ne pas fatiguer les yeux de vos utilisateurs.

Autant dans vos textes que dans vos visuels, pensez épuré : less is more.

N’hésitez pas à faire appel à un rédacteur pour vos textes et faites bien réviser ceux-ci. Et pensez à votre stratégie de mots-clés!

Dans la création du contenu de votre site web, n’oubliez pas les aspects légaux au niveau de la langue, des politiques de confidentialité et de gestion des données des utilisateurs (loi C-28, RGPD, etc.). Un.e avocat.e est ici votre meilleur.e allié.e !

5/ Mise en place de la structure et intégration du contenu

Il faut ensuite monter le site web. Créer les pages, les menus, y intégrer les textes, les photos, les formulaires, etc.

Vous avez décidé de prendre en charge cette partie ? Si vous n’êtes pas à l’aise avec la plateforme choisie, n’hésitez pas à demander de l’aide de la part d’un professionnel de la plateforme choisie pour vous former sur celle-ci.

Si votre choix s’est arrêté sur Wordpress, la queen de la formation c’est Kaylynne Johnson. Pour Shopify, c’est Maude Lavoie de NitroMedia. Pour ma part, avec ma collègue Karine Rahmani, j’offre des formations pour Squarespace via MKT Conseils.

6/ Optimisation SEO

Le SEO (Search Engine Optimisation) ou le référencement naturel/organique correspond aux éléments qui vont influencer le positionnement d’un site web dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche.

Bref: c’est de faire en sorte de ressortir facilement sur Google sans annonce ou publicité ! Il faut savoir que le SEO est un élément très complexe et qu’il est affecté par une multitude de facteurs, dont la qualité de votre site web. Il se travaille de manière continue.

Voici tout de même une petite liste non exhaustive des éléments à prendre en compte dans l’optimisation SEO de base de votre site web :

    • Pensez à bien inclure les méta-titres et méta-descriptions sur chacune des pages.
    • Assurez-vous de bien optimiser vos images (éviter le texte dans l’image, nom de fichier adéquat, résolution et poids en format web pour ne pas ralentir votre site web, textes alternatifs et descriptions claires et avec mots-clés pertinents, etc.).
    • Assurez-vous que vos titres (H1,H2, H3, etc.) dans vos textes contiennent les bons mots-clés.
    • Validez la structure de vos URL. N’oubliez pas de faire vos redirections le cas échéant!
    • Vous êtes sous Wordpress? Installez Yoast SEO !
    • Testez la vitesse de votre site web et appliquez les modifications nécessaires pour augmenter la vitesse de votre site web.
    • Corrigez les erreurs 404.
    • Si ce n’est pas encore fait, passez en HTTPS.
    • Avez-vous des backlinks qui pointent vers votre site web? De quelle qualité sont-ils?

7/ Phase de tests (mode bêta)

Tester pour les erreurs, mais aussi pour valider l’expérience utilisateur (UX). Avez-vous un parcours client clair ? Avez-vous inclus suffisamment d’appels à l’action ? Comment les utilisateurs naviguent-ils sur votre site ? Des problèmes, des insatisfactions ? C’est le moment de faire la liste de tout ce qui ne fonctionne pas et de régler les problèmes!

8/ Lancement

Une fois les problèmes réglés, votre site ajusté et optimisé, n’oubliez pas de faire un lancement auprès de vos publics cibles! Votre infolettre et vos réseaux sociaux doivent faire partie de votre stratégie de communication.

Et, n’oubliez pas d’informer Google des changements également! La Google Search Console est un outil très intéressant (et gratuit!) qui vous permettra entre autres de signaler aux robots de Google d’inspecter votre site et d’ajuster votre positionnement SEO.

9/ Ensuite, on fait quoi ?

Mauvaise nouvelle : le travail n’est jamais fini ! Ajustements finaux, formations à l'interne, création de contenu (notamment pour alimenter ce fameux blogue !), sans parler de l'analyse et des tests à faire en continu.

Vos meilleurs amis : Google Analytics et Google Search Console et un outil tel que Hotjar si votre budget le permet. N’oubliez pas non plus d’installer votre pixel Facebook.

La vente en ligne : un incontournable ?

Avec la pandémie, certaines entreprises qui n’avaient jusqu’à maintenant pas envisagé de commerce en ligne se sont précipitées dans cette avenue.

Évidemment, le e-commerce comporte son lot d’avantages, permettant aux entreprises de desservir des clients dans de nouvelles zones géographiques, sans contacts, sans local, etc.

Mais attention! La vente en ligne, ce n’est pas pour tout le monde. Vous devez vous questionner sur votre capacité à gérer les envois, les coûts associés aux frais d’expédition et aux plateformes de paiement en ligne, votre hébergement et la sécurité des données utilisateurs, etc.

Devriez-vous avoir un blogue ?

Intégrer un blogue à votre nouveau site web est une excellente idée pour attirer les visiteurs vers votre site web, vous positionner comme une experte dans votre domaine, augmenter son positionnement SEO sur des mots-clés pertinents, expliquer un produit/service complexe et faire cheminer un client dans un processus d’achat plus long que la moyenne, etc.

Par contre, assurez-vous que vous avez de l’aisance au niveau de la rédaction et du temps pour entretenir le blogue et faire voyager vos articles plus loin que sur votre site, que ce soit via une infolettre ou vos réseaux sociaux. Il faut également que vous soyez en mesure de créer du contenu original et pertinent!

En conclusion

N’oubliez pas : il n’y a malheureusement pas de recette magique ou unique. Votre site web va grandir avec vous et votre entreprise.

Soyez bien attentif à vos besoins, vos capacités et votre budget ! On ne le répètera jamais assez. Tout part de cette analyse.

Et n’oubliez surtout pas que c’est un processus qui ne se termine jamais : il faut planifier, il faut tester et ensuite corriger pour mieux évoluer.


Myriam Forest

Consultante en marketing web

Komunikaté || MKT Conseils

Pendant plus de 10 ans, Myriam a œuvré en marketing et en communication dans des entreprises allant de la PME à la multinationale. Désormais entrepreneure, elle a fondé Komunikaté, afin d’offrir son expertise en marketing web à une clientèle composée de travailleurs autonomes, d’entrepreneurs, d’OSBL et de PME désireuses d’apprendre à mieux communiquer avec leurs communautés en ligne.

Co-chargée de projet pour le Réseau Jeunes Entrepreneurs avec la Jeune Chambre de Commerce de Montréal depuis maintenant deux ans, elle aime aider les gens dans leurs projets d’affaires respectifs. De plus, Myriam co-dirige également MKT Conseils, une petite boite spécialisée dans la formation en visibilité web et en commercialisation en ligne.