Développer, représenter et faire rayonner la relève d'affaires
16 décembre 2020

Réduire ses déchets en télétravail (ou au bureau!) en 14 étapes

JCCM et Association québécoise zéro déchet

Le matériel informatique et électronique représente près de 4% des GES dans le monde

Bien que l’année 2020 ait accordé quelques semaines de répit à notre planète, l’urgence climatique et notre empreinte écologique ne cessent d’augmenter. En effet, suite à la crise sanitaire des derniers mois, le Québec a diminué de 10,3Mt la production de gaz à effet de serre (GES) en 2020 comparé à 4Mt entre 1990 et 2018. Cette diminution drastique s’explique en partie par la diminution du transport durant la pandémie qui représente 43,3% des sources d’émission de GES et l’augmentation massive du nombre de personnes en télétravail (moins de 50% des travailleurs et travailleuses au Québec sont retournés sur leur lieu de travail selon Le Devoir, septembre 2020). Cependant...vos déchets, eux, ne sont pas restés au bureau! Il est donc important de connaître les sources de pollution lorsque vous êtes en mode télétravail et d’y remédier!

Qu’est-ce qu’un déchet?

D’après la définition de Recyq-Québec, les déchets sont tous les “Résidus, matériaux, substances ou débris rejetés à la suite d'un processus de production, de fabrication, d'utilisation ou de consommation.

Saviez-vous qu’il existe deux types de déchets? Visibles (emballage, détritus, etc.) et invisibles (GES, processus de création et de transformation, etc.).

Réduire vos déchets en 14 étapes

Le matériel informatique et électronique:

Le matériel informatique et électronique représente près de 4% des GES dans le monde (40% liés à la fabrication et 26% liés à l'utilisation). En effet, il existerait actuellement 34 milliards d’équipements informatiques dans le monde, ce qui représente plus ou moins 8 équipements par usagers…(4,1 milliards usagers dans le monde actuellement) (AQZD, 2020).

Il est possible de réduire l’impact de votre matériel informatique en suivant ces conseils:

  1. Essayez d’augmenter la durée de vie de vos équipements en prenant soin d’eux! Lorsque vous le pouvez, éteignez votre appareil et débranchez-le. Lorsque l’appareil est en “veille”, ce n’est qu’une impression! Également, lorsque celui-ci est éteint, MAIS branché, il continue de consommer!
  2. Choisissez des produits réputés pour leur qualité et leur durée d’utilisation. Nous le savons, le budget peut parfois être restreint, mais plus votre appareil électronique durera, plus votre achat sera amorti dans le temps!
  3. Faites réparer vos appareils lorsque c’est possible.
  4. Si la réparation est impossible (ex: ordinateur jeté du haut de Place Ville-Marie), achetez un produit reconditionné. C’est écoresponsable et ça fonctionne pareil!
  5. Enfin, recyclez vos appareils au lieu de les jeter dans la première poubelle que vous croisez. (Où recycler mon appareil? Ici!)

Le numérique et de l’électricité

L’utilisation du numérique et de l’électricité est également source de déchets! Saviez-vous qu’une minute de visioconférence sur Zoom produit 16g de Co2 contre 0,01g pour un appel téléphonique?

  1. Lorsque vous le pouvez, privilégiez un appel par téléphone plutôt qu’une rencontre Zoom (Teams, Webex, Google Meet ou autre plate-forme de monde).
  2. Si vous choisissez tout de même l’option de la visioconférence, avez-vous vraiment besoin d’une image en haute définition qui montrera à coup sûr votre mine fatiguée de l’hiver? Privilégiez une image en basse ou moyenne résolution pour réduire la production de Co2. Ce qui nous intéresse, c’est le contenu, pas le contenant!
  3. Ciblez vos destinataires lorsque vous envoyez des courriels et évitez les listes de contacts interminables. En effet, un courriel produit 4g de Co2 par envoi et bien plus lorsqu’il comprend une pièce jointe.
  4. Privilégiez les liens de partage plutôt que les pièces jointes dans vos courriels. Un courriel comprenant une PJ de 10mo produit 126g de Co2!
  5. Triez vos courriels et supprimez ceux qui sont obsolètes ou répétitifs afin de réduire leur impact environnemental.
  6. Désabonnez-vous des infolettres qui ne vous intéressent pas et bloquez les pourriels. Vous améliorerez votre bien-être personnel et ferez un geste pour la planète!
  7. Utilisez un moteur de recherche plus respectueux de l’environnement. Connaissez-vous Ecosia? Pour chaque recherche effectuée sur ce moteur de recherche, vous contribuez à la plantation d’un arbre. Il existe également Lilo, un moteur de recherche qui finance des projets écoresponsables tout en protégeant vos données personnelles.
  8. Quand vous connaissez le site web que vous souhaitez visiter, tapez directement l’adresse URL dans la barre de recherche!
  9. Enfin, vous devez déjà le savoir, mais ceci est un rappel: éteignez vos écrans lorsque vous ne les utilisez pas. Ces derniers consomment de l’électricité même lorsqu’ils sont en veille.


Lundi 14 décembre dernier, nous avons eu le plaisir d’organiser aux côtés de l’Association Québécoise zéro déchet (AQZD) une formation afin d’aider nos membres à réduire leurs déchets dans le milieu de travail (télétravail ou au bureau). Cette formation est disponible en rediffusion sur l’espace réservé des membres JCCM, connectez-vous pour la visionner! Également, l’AZQD propose de nombreuses activités tout au long de l’année, allez visiter leur site web.

Sources:

Association québécoise zéro déchet (AQZD): https://www.aqzd.ca/

Vecteesy: https://www.vecteezy.com/