Développer, représenter et faire rayonner la relève d'affaires
27 mai 2021

La relève d’affaires mobilisée pour une relance verte et inclusive

JCCM

Télécharger l'infographie

Montréal, 26 mai 2021 – La Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM) dévoile aujourd’hui les résultats d’un vaste sondage réalisé en collaboration avec la Ville de Montréal et la firme Léger sur les impacts de la COVID-19 chez les jeunes de la métropole et leurs aspirations dans le cadre de la relance qui s’amorce. Pour la JCCM, qui est l’un des plus importants regroupements de jeunes entrepreneur.e.s et professionnel.le.s au pays, le message est clair : la relève d’affaires s’attend à une relance verte et inclusive qui saura mettre à profit la contribution de la jeunesse pour y arriver.

Des impacts qui se font sentir

Les jeunes professionnel.le.s et entrepreneur.e.s se sont retrouvé.e.s au cœur des impacts de la pandémie. 86 % d’entre eux ont déserté le centre-ville de Montréal dans la dernière année, mais ceux-ci désirent maintenant se mobiliser pour assurer sa relance économique verte et inclusive. Bien que la crise sanitaire ait retardé les projets entrepreneuriaux de 42 % des sondé.e.s, elle en a aussi inspiré plus du tiers à entreprendre un projet à impact social ou environnemental ou une transformation écoresponsable de leur entreprise, démontrant ainsi la résilience et la créativité des jeunes entrepreneur.e.s.

Une relance verte et inclusive qui tiendra compte des aspirations des jeunes

La relève d’affaires espère que la relance sera l’occasion de repenser nos façons de faire. Pour y arriver, elle s’attend à des actions concrètes des dirigeant.e.s, mais également à ce que les jeunes aient droit au chapitre dans les décisions cruciales qui se prendront.

Parmi les actions à poser, les nombreux jeunes sondés souhaitent notamment que l’on favorise de plus en plus le transport actif, en remplacement des transports en commun traditionnels. Toutes et tous s’entendent également pour que les audits environnementaux soient normalisés dans les entreprises et que les employeurs se dotent d’une politique en matière d’environnement, mais surtout pour que les organisations posent des actions concrètes et porteuses en matière environnementale. Deux tiers des répondants estiment que les gouvernements et les entreprises devraient poser plus de gestes, plus rapidement, en faveur de l’environnement et du développement durable.

À la lumière de ces résultats, la JCCM lance un appel aux gouvernements pour tenir compte des priorités de la relève d’affaires dans les décisions qui guideront la relance économique. Elle souhaite entamer une discussion basée sur les recommandations suivantes :

  • Assurer une transformation économique verte, inclusive et socialement équitable ;
  • Renforcer la vie de quartier et les milieux de vie ;
  • Miser sur les services de proximité et les espaces de rencontre ;
  • Assurer un accès au logement locatif juste et équitable et contrôler la flambée immobilière ;
  • Intégrer la performance environnementale dans les critères d’accès au financement des entreprises.

Déborah Cherenfant, présidente de la JCCM

« La résilience des jeunes entrepreneur.e.s et professionnel.le.s aura été mise à rude épreuve dans la dernière année, mais la relève d’affaires entend maintenant concentrer ses efforts sur une relance économique verte et inclusive. Les actions que les gouvernements et les entreprises poseront dans les prochains mois façonneront la société de demain.»

Deborah Cherenfant, présidente de la JCCM